Poser du carrelage : Les étapes essentielles pour réussir l’installation de votre carrelage de manière professionnelle.

Le carrelage est un revêtement de sol qui offre de nombreuses possibilités en termes de style de décoration. Sa pose ne représente aucune réelle difficulté, et ne requiert pas des connaissances particulières en bricolage pour obtenir des résultats parfaits. Pour bien le réaliser, il vous faut simplement être minutieux et procéder par étapes. Cela nécessite donc une bonne préparation, une bonne technique et les bons outils. Voici comment procéder pour réussir la pose de votre carrelage de manière professionnelle !

Commencez par rassembler les matériels et les outils nécessaires

Pour poser votre carrelage, vous devrez disposer de plusieurs outils. Vous pouvez les acheter ou les louer afin de réaliser une pose de manière correcte et sans risque de malfaçon. Par conséquent, il vous faut :

  • un mortier adhésif, des entretoises et un marteau en caoutchouc
  • un niveau à bulle, un ruban à mesurer et un crayon plat ;
  • des mortiers à joint et une raclette en caoutchouc ;
  • une truelle ordinaire et une truelle dentée
  • des carreaux et un coupe-carreaux
  • une éponge ou un chiffon.

De plus, avant d'acheter des carreaux, n'oubliez pas de mesurer la zone sur laquelle vous allez les poser. Assurez-vous d'en acheter suffisamment et n’hésitez pas de vous en procurer un peu plus en guise de supplément. De cette façon, vous n'aurez pas à retourner au magasin pour en acquérir d’autres en cas d’insuffisance.

Vérifiez également que les carreaux que vous choisissez sont résistants à l’eau et aux rayures. Si les carreaux doivent être posés dans des zones à fort trafic telles que les foyers, choisissez des carreaux à haute durabilité. Par contre, s'ils doivent être posés dans votre salle de bain, prenez en compte leurs propriétés de glissement.

Apprêtez votre sol et choisissez l’orientation de la pose

Avant de commencer à poser les carreaux, il est nécessaire de préparer le sol. Pour qu'ils aient une adhérence parfaite, la surface du sol à carreler doit être propre et plane. Utilisez une règle de maçon pour vérifier les vides ou les saillies supérieures à 5 millimètres. Sinon, il est nécessaire de niveler les carreaux avant de les poser. Dégraissez ensuite le sol avec un produit alcalin tel que le bicarbonate de soude.

Vous aimerez aussi :  Réparer un mécanisme de chasse d’eau soi-même

Lorsque le sol est poreux, la solution consiste à appliquer une fine couche de mortier colle avant la pose des carreaux. Aussi, les carreaux peuvent varier légèrement en couleur. Mélangez les pièces de plusieurs packs pour masquer cette différence. Il est recommandé que votre zone de travail soit bien ventilée pour vous assurer un sèchement rapide et uniforme.

Par la suite, vous devez choisir le sens dans lequel les carreaux seront posés. Il s'agit d'obtenir un rendu esthétique. Votre choix doit être défini en fonction de vos besoins de configuration de la pièce. Tenez également compte de la taille, de la forme et parfois, de la couleur des carreaux.

Faites un plan de pose et dessinez les repères

Le plan de pose de pavage détermine la disposition des carreaux sur toute la surface à carreler. La technique consiste à garder une trace de l'axe pour déterminer où placer le carreau initial, et ainsi savoir où couper.

Pour ce faire, tracez une ligne perpendiculaire au milieu de l'entrée principale de la pièce. Si la porte n'est pas au centre du mur, décalez-la perpendiculairement en traçant des lignes parallèles. Utilisez une règle de maçon pour vérifier la verticalité, puis tracez une ligne perpendiculaire à la ligne des carreaux jusqu'au mur.

Placez une latte de mesure à l’extrémité de la tuile, puis utilisez une deuxième règle pour vérifier l'aplomb. Cela vous permettra de vous assurer que toutes les rangées de carreaux s'alignent parfaitement avec la porte. Tracez ensuite une ligne droite sur le mur opposé et posez les carreaux en les séparant avec des entretoises. Après avoir placé la dernière tuile complète, alignez la règle de maçon sur toute sa longueur.

Procédez à la pose et à la découpe des carreaux

Préparez votre mortier adhésif et en recourant aux marques que vous avez établies précédemment, commencez à poser les carreaux. Utilisez une truelle pour étaler ce mortier sur une surface d'environ 1 mètre carré, puis utilisez une truelle dentée pour le répartir uniformément. Dessinez les rainures pour que les carreaux adhèrent bien.

Vous aimerez aussi :  Entretenir son bois de charpente

Faites très attention lorsque vous placez la première tuile, car le succès de la pose en dépend. Tapotez-le à l’aide d’un marteau caoutchouc afin de le maintenir en place. Placez ensuite la première entretoise dans le coin du carreau pour marquer l'emplacement futur du joint. Continuez à faire de même pour toute la rangée. Utilisez régulièrement une règle et un niveau de maçon pour vérifier votre travail.

Lorsque vous approcherez les coins et les murs, vous devrez couper quelques carreaux. C'est une opération délicate, car elle demande une grande précision. Vous devrez mesurer la proportion à couper en vous référant à l’étendue du joint, puis vous la poserez sur le carrelage. Après, il suffit de couper le carreau grâce à un coupe-carreaux et de le poser soigneusement.

Réalisez les joints de carrelage

Faites les joints, une fois les carreaux coupés et collés au sol. Cette étape est essentielle, car elle va déterminer la stabilité du carreau au sol ainsi que son étanchéité. Utilisez une truelle pour appliquer le mortier entre les carreaux. Veillez à ce que le joint soit bien rempli.

Utilisez une spatule en caoutchouc pour enlever l'excédent de mortier. Ensuite, terminez le lissage avec une éponge humide en la maintenant correctement pour qu'elle ne s'enfonce pas dans les joints.

Après, laissez sécher pendant une journée avant d'appliquer tout autre produit pour nettoyer les joints. Si vous réalisez cette étape de carrelage avec beaucoup de soin, le rendu sera magnifique et d'un travail réalisé par un professionnel.