Laine de verre ou laine de roche, laquelle choisir

pose laine pour isolation isothermique

La laine de verre et la laine de roche sont les deux matériaux d’isolation thermique les plus utilisés. Bien qu’elles aient en commun certains éléments en commun, elles ont également chacune des spécificités qui leur sont propres. Vous faites actuellement face à un dilemme et vous ne savez pas quel choix effectuer entre la laine de verre ou laine de roche ? Voici un comparatif clair et détaillé qui vous permettra de choisir la meilleure laine minérale.

Laine de verre : Avantages et inconvénients

La laine de verre est un isolant obtenu à partir de deux éléments essentiels : le verre recyclé et le sable. Elle est utile non seulement pour l’isolation thermique, mais aussi pour l’isolation phonique. La laine de verre prend généralement trois formes : panneaux rigides, de rouleaux ou de flocons.

Avantages

L’utilisation d’une laine en verre a beaucoup d’avantages dont en tout premier sa flexibilité. Elle est imputrescible quelle que soit sa durée. Même après bon nombre d’années, elle continue toujours par maintenir son aspect d’origine. Ce qui vient confirmer sa longue durée de vie.

Cette laine est faite aussi pour résister plus ou moins au feu. Étant certifiée Acermie, elle est fréquemment utilisée pour isoler des combles perdus ou combles aménageables. Cette laine minérale est spécialement adaptée pour les processus d’isolation des murs et des sols ou encore des cloisons.

Elle est accessible à un prix moins élevé, ce qui permet de réaliser des économies. Aussi est-il que lors des incendies, elle reste ignifugée, incombustible et ne dégage aucune fumée toxique. En période de neige ou de pluie, si elle est mouillée, il suffit de la mettre au soleil pour la sécher.

Une fois séchée, elle retrouvera ses capacités en termes de résistance phonique et thermique. La laine en verre n’absorbe pas l’humidité et il est même possible de la protéger au moyen d’un pare-vapeur. Ses matières de fabrication lui permettent de résister efficacement contre les infiltrations de l’eau ainsi que certains nuisibles tels que les insectes, les termites, les rongeurs et bien d’autres.

Vous aimerez aussi :  Ce que vous devez savoir concernant l’isolation extérieure avant et après

Elles lui attribuent, en plus, une capacité d’adaptation à tous les environnements. Cela constitue un plus grand avantage en ce sens qu’elle peut être installée n’importe où dans l’habitation. Dans ce cas, il faudra opter soit pour la forme en panneau ou en rouleau.

Inconvénients

En dépit de ses avantages, la laine de verre a quand même ses failles. Il existe des rongeurs tenaces qui arrivent à percer sa couverture. Les matières premières qui ont servi à sa fabrication sont non renouvelables.

Autrement dit, si un jour, elle se détériore, il n’y a plus autre alternative que de payer une nouvelle. C’est pour cela qu’au moment de la pose, il faudra prendre certaines précautions.

La lame de verre est moins performante en matière d’isolation phonique. Elle peut dégager aussi des substances toxiques pour les yeux, les mains, les poumons et la peau.

laine de verre

Laine de roche : Avantages et inconvénients

La laine de roche encore appelée laine de pierre est un isolant fabriqué à partir d’une roche volcanique, le basalte. Un peu comme la laine de verre, elle se présente sous plusieurs formes : panneaux rigides et souples, rouleaux, flocons et coquilles. Ses performances acoustiques la rendent intéressante pour la rénovation d’un logement.

Avantages

La laine de roche est efficace en été comme en hiver.

  • Elle a une longue durée de vie, soit environ 50 ans. Ainsi, vous n’aurez pas à changer constamment de laine en roche. Elle constitue ainsi un investissement à long terme.
  • Elle est aussi incombustible, ignifugée et adaptée à tous les environnements.
  • Elle offre un très bon confort surtout en période de chaleur. Ce qui n’est pas le cas de la lame de verre qui emmagasine une quantité importante de chaleur.
Vous aimerez aussi :  Pourquoi aménager ses combles ?

Concernant les autres points d’isolation, les avantages sont presque semblables à ceux offerts par la lame de verre.

L’importance cruciale de l’isolation de la maison pour réduire les factures ne doit pas être sous-estimée. Opter pour des matériaux isolants de qualité, tels que la laine de roche, contribue non seulement à améliorer l’efficacité énergétique de votre habitation, mais permet également des économies significatives sur les coûts de chauffage et de climatisation.

Inconvénients

L’utilisation de la laine de roche a également quelque limite. En effet, comme dans le cas de la laine de verre, il existe des rongeurs persistants qui arrivent à endommager et à percer sa couverture. Les matières premières qui ont servi à sa fabrication sont aussi non renouvelables. La lame de roche est très peu performante en matière d’isolation phonique. Elle est également vulnérable face à la vapeur d’eau.

Comme la laine de verre, laine de roche dégage aussi des substances nuisibles pour les yeux, les mains, les poumons et la peau. En gros, l’utilisation de cette laine a les mêmes conséquences que la laine de verre, seulement son coût est beaucoup plus bas.

Ce qu’il faut retenir

La laine de verre et la laine de roche sont les deux matériaux d’isolation les plus utilisés pour les travaux d’isolation. Elles ont beaucoup de points en commun, quant à leurs formes et à leurs avantages.

De la même manière, les inconvénients liés à leur utilisation sont quasi identiques à la différence du prix. Pour opérer un choix optimal, il vous faudra donc tenir compte de votre budget et aussi des spécificités de votre habitation.