Gérer le taux d’humidité dans la maison, comment faire

Gérer le taux d’humidité dans la maison

L’humidité dans une maison représente non seulement un problème gênant, mais également un danger pour le bien-être de tous les occupants. En effet, elle favorise la création de conditions idéales pour la formation des moisissures endommageant les murs et les autres surfaces du bâtiment. Pour éviter d’en arriver là, vous devez donc prendre les dispositions nécessaires pour la régulation du taux d’humidité maison. Voici à cet effet quelques astuces efficaces pour éliminer la présence d’humidité dans une maison.

Réparer les défauts structurels

Pour gérer l’humidité dans vos pièces, vous pouvez penser à une rénovation. Demandez l’avis d’un professionnel pour procéder à un examen complet de votre habitation. Réparez les fissures et les défauts de toitures ou remplacez-les.

Reformez l’installation des canalisations surtout dans la salle de bains et la cuisine. Rénovez les murs présentant un défaut. Toutefois, vous pouvez appliquer un enduit anti-humidité sur les murs pour garder la maison plus sèche.

C’est un produit respirant qui réduit la présence d’eau dans les murs. En ce qui concerne l’emplacement de l’habitat, vous ne pouvez peut-être pas faire grand-chose. Mais vous pouvez réaliser une vérification régulière de l’étanchéité des murs et de la toiture de votre demeure.

Aérer régulièrement la pièce

L’un des moyens les plus efficaces de résoudre le problème d’humidité dans une pièce est de laisser l’air circuler. Ouvrez alors les fenêtres et les stores plusieurs fois par jour, notamment pendant les journées de soleil. Optez pour des fenêtres modernes qui ajoutent non seulement une touche esthétique à votre maison, mais favorisent également une ventilation optimale.

De cette façon, cette ventilation naturelle contribuera à l’évaporation de la vapeur d’eau excessive. Cela assèche les murs et réduit ainsi le risque de formation de moisissures et de bactéries.

Installer des hottes aspirantes et des ventilateurs

La cuisine et la salle de bains sont le plus souvent les deux pièces les plus humides d’un logement. Pour réduire la vapeur d’eau dans ces deux compartiments de la maison, optez pour une hotte aspirante de qualité.

Vous aimerez aussi :  Comment installer une véranda chez soi ?

Activez-la lors de la préparation de vos repas. Vous pouvez également installer un ventilateur dans la salle de bains, surtout lorsque celle-ci est sans fenêtres. Mettez-le en marche quand vous prenez votre bain ou une douche.

Installer un déshumidificateur

Le moyen le plus rapide et le plus simple d’éliminer la présence d’eau est d’installer un déshumidificateur. Cet appareil recueille toute la vapeur présente dans une pièce et la transforme en eau liquide. Toutefois, veillez à vider régulièrement l’appareil pour garantir son efficacité à réduire le taux d’humidité. En effet, il est composé d’un bac spécial qui permet de recueillir l’eau condensée.

déshumidificateur

Activer la fonction déshumidification du climatiseur

Si vous disposez déjà d’un climatiseur dans votre demeure, vous pouvez l’utiliser pour réduire l’humidité activant sa fonction déshumidification. Choisissez le bon climatiseur, en veillant à ce qu’il offre une option de déshumidification et un rendement énergétique élevé.

Éviter de faire sécher le linge à l’intérieur de la maison

Suspendre des vêtements mouillés à l’intérieur dans une maison favorise l’accumulation des vapeurs d’eau. C’est la raison pour laquelle vous devez éviter de le faire autant que possible. Cependant, si vous avez une salle de chauffage avec un système de ventilation, vous pouvez étendre vos vêtements.

Aussi, vous avez la possibilité d’utiliser un sèche-linge. Essayez aussi d’étendre votre linge à l’extérieur sur une terrasse ou un balcon. Cette option est une alternative surtout si vous ne souhaitez pas avoir recours au déshumidificateur.

Installer des plants d’intérieur

Il existe des plantes d’intérieur idéales pour réduire le niveau d’humidité. Voici les meilleures pour absorber l’humidité dans votre appartement :

  • Le lierre commun
  • Les fleurs alaires
  • Le palmier nain (Chamaedorea elegans).
Vous aimerez aussi :  Le mobilier incontournable d'un salon moderne et esthétique

Vous pouvez essayer !

palmier nain Chamaedorea elegans

Fabriquer un déshumidificateur avec du sel gemme

Pour fabriquer un déshumidificateur avec du sel gemme, découpez une bouteille en plastique. Séchez-les deux découpes et faites des trous dans le bouchon. Mettez 150 g de sel gemme dans celle avec le bouchon et laissez-la dans le congélateur en une nuit. Ensuite, installez-la sur l’autre découpe, le bouchon dirigé vers le bas.

Vous pouvez toutefois scotcher les deux moitiés ensemble. Installez votre déshumidificateur DIY. L’humidité retenue par le sel se transforme en eau et s’accumule au fond de la bouteille de manière naturelle.

Humidité dans une maison : quel est le taux idéal et quelles sont les causes ?

Lorsque la température augmente dans les pièces d’un logement, la capacité de l’air à retenir la vapeur de liquide augmente proportionnellement. Ainsi, pour un environnement sain, le degré d’humidité idéal se situe entre 40 et 60 %. La température ambiante est comprise entre 19 et 22 °C.

Pour gérer le taux de vapeur de liquide dans votre logement, vous pouvez utiliser l’hygromètre. C’est un instrument facile à utiliser et relativement peu coûteux qui permet de vérifier le taux de vapeur d’eau et de prendre les bonnes dispositions. Installez-le donc dans un endroit neutre où il n’y a généralement pas d’accumulation de chaleur, d’humidité ou de froid.

Par ailleurs, pour traiter l’humidité dans votre demeure, il faudra d’abord en identifier les causes. Les principaux facteurs sont entre autres :

  • la mauvaise ventilation favorisant la condensation
  • les défauts structurels comme les ruptures de canalisations, les toitures endommagées et les fissures qui provoquent les infiltrations d’eau
  • la mauvaise isolation
  • l’emplacement de l’habitat qui favorise une humidité ascensionnelle (les murs de la fondation sont en contact direct avec le sol humide).

Vous pouvez ainsi mieux appréhender ce qu’il y a à faire.