Le gros œuvre de la maison

de | 5 décembre 2015

Les terrassements

terrassement de maisonToute construction doit être fondue avec des planchers horizontaux. L’implantation des fondations dans le sol exige des manœuvres particuliers de creusement alors que les terrassements visent le décapage de la terre végétale du terrain (on parle de la section du sol qui englobe les organismes vivants et dont l’épaisseur est comprise entre 15 et 30 cm).
Sachez que la partie de terre comprenant les racines et le reste de végétaux est à ôter puisqu’elle n’est pas habile pour concevoir une construction sur des bonnes bases. En revanche, vous gardez ce que vous avez enlevé parce qu’il peut vous servir dans la plantation autour de la construction.
L’objectif des terrassements en pleine masse est d’avoir une surface horizontale au dessus de quelle la construction sera conçue en utilisant des matériaux convenables.

Le béton, le béton armé et le mortier

beton-mortierDans la majorité des cas, le béton se compose de 4 éléments à savoir l’eau, le ciment, les gravillons et le sable, sachez que les deux premiers éléments permettent d’avoir un mélange plus rigide.
En effet, le béton doit vérifier un certain dosage de ciment et des autres éléments pour concrétiser les propriétés de résistance suite à une durée de séchage approximative à un mois :

  • Pour les ouvrages courants, il faut adopter un dosage estimé à 330 Kg de ciment de classe ordinaire par m3 de béton,
  • Pour les travaux de fondations sans armatures, un dosage compris entre 200 à 240 Kg par m3 demeure suffisant.

En temps froid, il vaut mieux utiliser un ciment ayant des propriétés qui dépassent celles de dosage égal afin que le mélange se tienne parfaitement même avec la baisse de température. En outre, il vaut mieux employer les produits de type adjuvant et donc ils assurent certaines particularités comme l’antigel, la fluidification, accélérer ou retarder la prise du mélange.
Pour que votre béton soit de type armé, il faut ajouter au béton traditionnel des armatures en acier ayant des formes spécifiques à l’ouvrage concerné (poutre, poteau, semelle de fondation et autres) tout en tenant en compte les mesures adéquates de l’ouvrage.
Pour le mortier (mélange de ciment, de sable et d’eau), la granulométrie demeure assez fine par rapport à celle de béton mais sachez que le mortier est efficace dans l’assemblage des blocs de maçonnerie aux enduits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *